samedi 17 octobre 2009

Négotiation 101

Hier j'ai reçu une belle leçon et une préparation pour l'Asie. Tout a débuté sur la rue principale de Nadi, quand j'ai tiré Jo par le bras pour le traîner dans une boutique de produits fidjiens faits à la main en pensant acheter un petit souvenir. On s'est alors fait accueillir comme roi et reine par le wanna be chef d'un village qui a tenu à nous souhaiter la bienvenue avec du kava. C'est dans le fond de la boutique qu'à commencer son coup de théâtre que je sentais venir à mille à l'heure (mais pour ma défense, on pourrait dire que je fus engourdie de kava). Ensuite, nous avons eu droit à une petite jasette et ainsi faire connaissance. Il n'y allait pas de main morte avec la manipulation. Avant de faire le tour du propriétaire, il a tenu à nous “offrir” chacun un collier avec une dent de requin en nous disans que les fidjiens sont si merveilleux. Il devait certainement être payé à la commission, particulièrement sur les gros morceaux tels que les bols de kava hors de prix parce qu'il ne nous a plus lâcher ensuite. Il nous fallait ce souvenir indispensable à tout visiteur qui se respecte... “de toutes façons, les souvenirs de Nouvelle-Zélande sont tellement ordinaires et n'ont rien à voir avec la culture fidjienne extraordinaire...”

Ensuite, ce fut le tour de la statuette d'un couple entrelassé en bois massif... plus massif est le bois, plus fort est ton amour pour ta copine disait-il à Jo qui reluquait maintenant la mini version de la statuette pour tenter de le faire taire. Comme évidemment on se sentait archi mal de ne rien acheter avec tous les beaux “cadeaux” que nous avions eu, j'ai jeté mon dévolu sur un collier tortue et Jo pour sa mini statuette (qui prouvait finalement qu'il ne m'aime pas tant que ça), et là il a pris la calculatrice... ouf : 190$ pour les 2! Là est ma plus grande erreur, il a vu tout de suite que je prendrais de toutes façons le collier, il a donc commencer à négocier pour la statuette. Finalement, on a mis notre pied à terre et ce fut le collier un point c'est tout... à plein prix!

Mais là Monieur décide que les dents de requin ne sont plus un cadeau et il veut des sous! Je m'arrête ici... j'ai trop honte. C'est quand on y est repassé aujourd'hui que j'ai remarqué l'affiche de la boutique : We are the best, forget the rest! C'est un beau résumé de la façon de faire de ce crétin qui nous ne fera tout de même pas changer d'idée sur ce peuple génial mais bon, il y a des exceptions. On a eu la chance d'en glisser un mot à quelques autres commerçants qui tentent tant bien que mal de faire arrêter ce cirque via la chambre de commerce, merci à eux!

Au revoir Fidji
Nous avons bien profité de notre dernière journée! Pour célébrer le Diwali (heureux mélange entre notre Noël et le carême version indienne), nous avons dégusté le meilleur curry de tout Fidji selon le Lonely Planet. Aujourd'hui, toutes les femmes étaient vêtues de leur plus beau Saree et plusieurs familles ont décoré leur maison de lumières multicolores. Le ciel était également rempli de feux d'artifice jusqu'à tard dans la soirée.

Mieux vaut tard que jamais, le premier album photo Fidji en images est maintenant disponible sous la photo du jour. En cliquant sur une des photos, vous arriverez sur l'album Picasa.

Vinaka (merci) de nous avoir suivi dans nos péripéties fidjiennes et restez brancher pour la suite de nos aventures. Prochaine destination : Nouvelle-Zélande!
Imprimer cette page

1 commentaire:

  1. vinaka à vous 2 pour vos histoires divertissantes!
    on a bien hâte de vous rejoindre en NZ pour la suite de vos péripéties! la date du voyage n'est toujours pas décidée, ça pourrait être dès le 30 octobre, ça dépend de l'horaire de Marnier qui est probablement en train de décider ça à l'autre bout du monde pas trop loin de vous: Singapour comme les slings!
    a+

    RépondreSupprimer