jeudi 31 décembre 2009

Vive les FOC!

Suite à notre incroyable croisière sur le Doubtful Sound, nous avons eu la chance de profiter plusieurs fois des avantages de ce boulot : les FOC (free of charge). Il faut croire que c'est mon karma de trouver des boulots qui me permettent de voir du pays et de vivre des expériences exceptionnelles sur le bras.

Voici en rafale mes coups de coeur jusqu'à ce jour (tenez votre tuque, il nous reste encore deux mois)!

Les Tracks DOC (Department of conservation) :

Keppler : À distance de marche de notre nid d'amour (ou encore 10 minutes en navette Tracknet) se trouve le début de la populaire Keppler Track. Une boucle de 4 jours qui peut selon nous très bien se faire en 2. À notre arrivée, nous avons décidé d'explorer le sentier pour une journée. Nous nous sommes rendu jusqu'au Mont Luxmore, un des highlights de la rando. Nous avons bien l'intention de la faire au complet lors d'un de nos congés de 2 jours. On dormira dans une petite hutte à mi-chemin (ils sont dingues, ils chargent 45$ la nuit chacun pour un lit dans la hutte).

Routeburn : La semaine dernière, j'ai eu une journée de congé de plus que Jo donc je suis partie en solo pour admirer les beautés de la Routeburn track. J'ai été jusqu'au Key Summit qui donne un point de vue incroyable sur les montagnes environnantes. Ça m'a donné le goût de revenir et de faire la rando au complet avec Jo, c'est donc sur notre liste aussi. On devrait être en mesure de la faire en 2 jours.

Queenstown :

Bien que la région soit réputée pour succionner l'argent des touristes depuis 1930, nous l'avons échappé belle grâce à une lettre confirmant que nous travaillons en tant que Front line staff et suggérant fortement de nous offrir quelques expériences sans frais, le tout signé de la main de notre manager. Nous avons donc eu la chance de faire l'aller-retour FOC avec Tracknet (2h15 de route one way) et d'essayer deux activités bien différentes :

Nomad safaris
4h de jeep 4 x 4 pour explorer plusieurs paysages qui ont servis de toile de fond à la Trilogie du Seigneur des anneaux. Livre du making of à l'appui, notre guide m'a fait réaliser qu'il y a eu énormément de montage (beaucoup plus que je l'aurais imaginé). En plus des maquettes ajoutées, des montagnes ont été déplacées, des rivières ont été élargies, des rochers ont été effacés! Durant le même voyage, nous avons traversé à plusieurs reprises une rivière assez creuse en jeep (une première pour moi) et nous sommes partis à la recherche d'or comme on le faisait dans le temps de la ruée.

Karawau Jet Boat
1h de jet boat sur les rivières Kawarau et Shotover à faire des 360 et des tournants risqués près des roches et du rivage avec un paysage montagneux à perte de vue. Mais je dois avouer que l'expérience Saute-Moutons à Montréal bat à plates coutures n'importe quel trip de jet boat néozélandais. À la fin, on nous a même remis le montage photos avec CD et cartes postales à notre effigie que tous les producteurs de tourisme d'aventure produisent pour ensuite les jeter à la poubelle quand les clients ne les achètent pas. Jamais au grand jamais je n'aurais payé 40$ pour cet album mais bon quand c'est gratuit on dit merci!

Glowworm Caves

La compagnie Real Journey, basé à Te Anau, a le quasi monopole de toutes les activités de Fiordland. L'une d'entres-elles est la visite des glowworm caves de l'autre côté du lac. Le tout commence par une croisière de 30 minutes pour traverser le lac Te Anau. Le highlight est réellement une fois dans la caverne dans laquelle on marche sur une distance de 300 mètres, accompagné d'un guide. On y découvre l'histoire de la caverne, on est spectateur de denses chutes et cascades qui ont forgés la grotte au cours de dizaines de milliers d'années. Au bout, on embarque dans un petit bateau et c'est là qu'on a la chance d'admirer les glowworms illuminés comme des centaines d'étoiles dans l'obscurité la plus complète.

Milford Sound

Une de nos plus récentes expériences est notre croisière sur l'incomparable Milford sound. Nous avons fait plusieurs arrêts sur la route à l'aller et au retour puisqu'un des highlights de ce fjord est la route elle-même comme vous verrez sur les photos. La croisière était sympa également car on a eu la chance d'avoir le soleil avec nous. On a même pu apercevoir quelques fur seals qui se faisaient bronzer sur un rocher et nous sommes allés presque sous une cascade avec le bateau, un moment assez magique!

HighRide Adventure

Nous venons tout juste de revenir d'une chouette randonnée en cheval en banlieu de Te Anau. 2h30 à trotter à travers des troupeaux de moutons et des familles de cerfs. Nous avons même traversé la rivière à 2 reprises. Mon cheval qui s'appelait Ebony qui était en fait la doyenne et Jo a eu droite à Dave, le plus grand gaillard de l'écurie! Je sais maintenant qu'un cheval pète sans arrêt quand il monte la moindre petite pente et qu'il n'a pas besoin de s'arrêter pour faire un numéro 2! J'ai vraiment adoré mais j'avoue avoir eu la chienne quand mon cheval s'est mis à vouloir courser pour montrer qu'il était encore en forme!

PS Je vous invite à nous lancer des défis photos. Par exemple, au début du voyage, mon amie D'Eau m'a demandé de photographier le plus de coeurs possible (elle adore les trucs en coeur). Voici ce que j'ai réussi à croquer sur le vif jusqu'à maintenant.

Notre ami JFB, pour sa part, nous a demandé de photographier des toilettes dans tous les pays que nous visitons. Voici ce que ça donne pour l'instant. Ça risque d'être plus rigolo en Asie. À suivre...

------------------------------------------------------

Photos : pour voir le best of des FOC, allez dans le haut à droite du blogue et cliquez sur l'album pour les visionner sur Picasa.

jeudi 24 décembre 2009

Joyeuses fêtes...


Les petits lutins Jo et Sandrou vous souhaitent de bien vous reposer et surtout de vous amuser à fond mon Léon avec famille et amis! Permettez-vous quelques folies à notre santé et quoi qu'il arrive n'oubliez jamais que, quelque part sous vos pieds, des petits lutins pensent à vous!

Vous nous manquez et nous aimerions claquer des doigts et tout d'un coup être au Québec pour vous faire la bise mais ce n'est que partie remise pour l'an prochain.

De notre côté, pour le réveillon, nous participerons à un festin digne d'une auberge espagnole chez nos amis québécois qui ont un appart avec un couple de l'Argentine et une nana de l'Uruguay. Sur la liste d'invités, il y a également quelques collègues de Taiwan... un temps des fêtes culturel quoi!

Pour contrer la petite noltalgie que nous fait vivre un Noel vert, nous buvons quelques gorgées de sirop d'érable et rêvons à une bonne poutine bien grasse!

Jo et Sandrou xx

PS C'est rigolo de songer au fait que nous fêterons l'arrivée de 2010 avant vous!

PS 2 Avez-vous remarqué que notre prochaine destination est maintenant connue... allez voir dans le bas du blogue si vous êtes curieux:)

mercredi 23 décembre 2009

Le voyageur électronique (prise 2)

Septrembre 2009. Deux personnes partent en voyage pour plusieurs mois. Trente ans auparavant, leurs bagages auraient été plus légers. Septembre 2009, ils apportent quelques artifices facultatifs mais au combien pratiques pour rester connectés avec leurs proches : caméra numérique, ordinateur, téléphone, etc. Voici ce que nous apportons avec nous d'essentiel dans nos petits baluchons et quels moyens nous utilisons pour communiquer jusqu'à maintenant.



Matériels :

Un petit ordinateur de type notebook (comme la série EeePC d'Asus) avec caméra et micro intégrés est parfait pour rester en contact. L'ajout d'une mini-souri ainsi qu'un mini-micro agrémente le tout.

Un disque dur externe de 80gb ainsi qu'un Ipod classique de 120gb nous permettent de stocker une copie des photos, de la musique ainsi que des films et séries télés. Bien entendu avec deux paires d'écouteurs, un 'Y' et un nano-au parleur (Divoom iTour-10).

Pour ce qui est des photos, la Sanyo CA9 nous a lâché après 3 mois seulement. Elle a été remplacée par une Canon A480. J'ai toujours été satisfait de ma bonne vieille Canon A80 de 4 mégapixel, c'est donc sans hésitation que j'ai acheté une seconde Canon, le modèle le moins dispendieux et qui fonctionne beaucoup mieux que la Sanyo! Il y a quelques jours, nou avons perdu la nouvelle Canon (oublie sur un banc de parc étant la plus plausible explication). Nous avons donc acheté à nouveau le même modèle mais cette fois en rouge:)

Les montres de plongées afin de ne pas s'encombrer de l'édition papier, le tout dans un pot de beurre d'arachide (crémeux ou croquant, your choice!) afin de les protéger (merci Mario pour l'idée).

Les deux lampes frontales se sont avérées des plus pratiques lors des déplacement la nuit à Fidji ou même ici en Nouvelle-Zélande afin de ne pas éveiller les gens dans les dortoirs ou tout simplement visiter une petite caverne!

Nous envisageons d'acheter une petite clé USB afin de servir de pont entre le portable et les cafés Internet lorsqu'il n'y a pas de connexion sans-fil. Pour avoir nettoyé quelques clés usb infectés par des virus, je ne risquerais pas de brancher notre disque dur ou Ipod sur un ordinateur public et ainsi risquer plusieurs gigas de photos.

Finalement, un chargeur à piles est indispensable pour la Canon ainsi qu'un petit câble usb pour le ipod et le disque dur ainsi qu'un adaptateur de prises électriques universel. Assurez-vous aussi avant de partir que tous vos appareils peuvent fonctionner sur le 220V!

Le tout entrant facilement dans un mini-sac bandoulière (Transit 6, 25$) de chez MEC.qc.ca!


Logiciels :

Si vous avez votre propre ordinateur comme nous, cela vaut la peine (Temps Internet) de changer votre bonne vieille adresse Hotmail par une nouvelle chez GMail. Pourquoi? Gmail offre un mode hors ligne qui vous permet de consultez vos messages, ainsi que d'y répondre et d'en écrire des nouveaux. Vous sauverez beaucoup de temps en préparant vos courriels dans le confort de votre chambre pour ensuite les envoyer lorsque vous vous connecterez sur Internet. Ainsi, au lieu d'avoir seulement 20 minutes (environ 2$) en ligne pour écrire 10 messages, vous pouvez prendre le temps que vous désirez et utiliser les 20 minutes pour aller sur Facebook (pendant que Gmail envoi les messages en arrière plan)...

Picasa et Picasa Web... que dire de ce merveilleux logiciel de gestion des photos, et son édition Web intégré à même la version pc... C'est un vrai charme d'envoyer automatiquement vos chefs d'oeuvres sur Internet et ainsi les partager avec le monde!

Skype, MSN (ou Pidgin pour nous), JDivelog pour gérer nos logs de plongées, un éditeur de texte, la suite OpenOffice, Amarok pour la musique et VLC pour les films... le tout roulant sur le petit Asus!

Notre blogue, http://www.allersimple.net, tourne sur Blogger.com, le domaine est hébergé par Google pour un gros 10$CAD annuel et la liste de diffusion sur Google Groups... Eh non, je n'ai pas d'actions de Google, mais ils programment de maudit bon produits!

En espérant que nos différentes expériences de techno-gadgets vous permettrons d'agrémenter votre prochain voyage plus adéquatement!

jeudi 10 décembre 2009

Doubtful Sound... without a doubt!

J'en étais à ma deuxième journée de boulot quand le manager m'a demandé si j'avais des plans pour le lendemain. Moi de lui répondre : "Je travaille!". C'est alors qu'il m'apprend que Jo et moi auront deux journées off car il aimerait nous faire vivre l'expérience d'une croisière sur le Doubtful Sound (le fjord le plus impressionnant de la NZ). J'adore déjà mon boss! Il faut savoir que je travaille au Te Anau Lakeview Holiday Park et Jo au Te Anau Lakefront Backpacker, deux lieux d'hébergement qui appartiennent également à une entreprise familiale qui opère Fiordland Cruises ainsi que la compagnie de transport Tracknet qui propose des navettes vers les différentes randonnées du coin et vers les villes avoisinnantes.

Comme nous aurons l'occasion tous les jours de recommander ces activités et services aux clients, il est indispensable que nous puissions les vivre nous-même... quelle belle idée!

Voilà pourquoi, par un beau petit mardi matin pluvieux nous nous sommes retrouvés dans un petit autobus en direction de Manapouri où un bateau nous attendait pour traverser le lac du même nom vers un autre autobus qui cette fois nous a amené, via Wilmot Pass, à Deep Cove, le début de toutes les croisières sur le Doubtful Sound (un fjord accessible grâce à la centrale hydroélectrique contruite en 1963).

Nous aurions pu difficilement être plus chanceux car comme il avait plu toute la nuit et toute la matinée, nous avons eu droit à un spectacle de cascades et de chutes incomparable et le soleil s'est pointé le bout du nez accompagné du ciel bleu pour le reste de la journée! Comme il pleut 230 jours sur 365 dans ce coin de pays, on peut dire qu'on est béni des Dieux!

Contrairement à la masse de touristes (croisés le matin à Manapouri) qui ont vécu l'expérience sur un immense bateau de 73 passagers, nous étions sur un petit bateau de croisière appelé le Friendship qui peut accueillir un maximum de 12 invités et nous étions 5! En fait, 7 avec Daz le capitaine (un skipper expérimenté et rigolo des États-Unis) et John, notre chef et naturaliste néozélandais (également garde-parc honorable, ancien pompier, pilote d'hélicoptère pour effectuer des sauvetages, propriétaire d'un B&B...). Le séjour a été ponctué de discussions et d'échanges des plus intéressants. Les autres passagers étant une jeune norvégienne étudiant les conflits dans le monde et un couple d'américains qui vivent en Arabie saoudite depuis 6 ans, on ne s'est pas ennuyé!

Comme une image vaut mille mots, je vous laisse rêver grâce aux photos (cliquez sur l'album Doubtful Sound en haut à droite du blogue pour les visionner sur Picasa). À plusieurs occasions, mes yeux se sont remplis d'eau tant je me sentais petite dans ce paysage façonné par les glaciers.

Nous avons également eu la chance de pêcher après le souper et j'ai attrappé mon premier poisson (si je ne compte pas les p'tits poissons des chenaux de ma jeunesse). Nous avons dégusté nos prises (des Red Cod) lors du déjeuner, délicieux! J'ai dormi comme un bébé dans cette jolie petite cabine, bercée par les douces vagues du sound. Nous sommes revenus vers midi à Te Anau la tête remplie de souvenirs grandioses!

Retour à la réalité... je me familiarise avec mon nouveau boulot et je découvre tranquillement cette petite ville qui sera la mienne pour les prochains mois.

Et vous chers amis, comment allez-vous? Soyez prudent dans la tempête et gardez en tête que vous serez heureux d'avoir un beau "Nowel" blanc! Ici, on est loin de l'ambiance des fêtes alors n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos de votre sapins et de vos décorations! Bons préparatifs du temps des fêtes!

À la demande générale, voici notre nouvelle adresse :

Te Anau Lakeview Holiday Park
West Arm A, room 40
77 Manapouri-Te Anau Highway
Te Anau 9679, Southland, New Zealand

Toujours le même numéro de cellulaire : 011 64 22 641 7340 et également disponible sur rendez-vous ou encore par hasard sur Skype et MSN:)

vendredi 4 décembre 2009

Quebec (sans Accents)

Nous n'habitons plus Nelson. Sunny Nelson. Point. Après s'être fait quelque peut exploité pour un salaire de crève faim (les vingt premières heures à 7.50$/h) sans oublier l'amoncellement de fausses promesses, on a décidé de quitter cette charmante petite ville, nommé en l'honneur du célèbre amiral, pour une destination ayant un nom un peu plus local (on n'a quand même rien contre l'amiral Nelson, mais on se garde les célébrités britaniques pour l'Angleterre, promis!).

Avec l'arrivée d'Annie et Ghislain à Nelson, on a pris la route vers le sud de l'île du sud! Armés d'un immense et gigantesque Ford Territory, l'arrière bien rempli de valises, de backpacks et de bouteilles de vin (le grand Marnier et Miss Leclerc ne voyagent jamais vraiment léger), on a roulé sur la sinueuse côte ouest à folle allure. Notre but : Te Anau, le leur : visiter la Nouvelle-Zélande en deux semaines dont l'île du sud en six jours (mission accomplie selon moi!). Abel Tasman, Pancake rocks, Greymouth et Franz Josef Glacier ne sont maintenant que des souvenirs. La marche sur le Fox Glacier fut un événement inoubliable malgré le temps un peu mossade et l'absence de Crazy Carpet qui nous aurait permis d'agrémenter la descente...

C'est à Wanaka, sur les rives du lac du même nom (Lake Wanaka pour ceux qui auraient de la difficulté avec mon style d'écriture) que j'ai eu mon coup de coeur scénique en Nouvelle-Zélande : une bouteille de Riestling, quatre verres, le tout photographié avec un arrière-plan de vignes, lac miroir et sommets enneigés. Le meilleur pique-nique de toute ma vie!

Nous avons ensuite quitté Wanaka pour Te Anau, notre destination finale. Avec une population d'à peine 4 000 habitants en hiver, ce magnifique petit village passera à 10 000 âmes cet été, dont deux québécois en surplus. C'est en après-midi vendredi qu'Annie et Ghislain nous ont quittés pour se rapprocher de Christchurch, d'ou ils décolleront dimanche. Ce fut un plaisir de faire ce road trip avec eux. Nous sommes de nouveau seuls, avec deux conserves de sirop d'érable en plus ainsi que nos souliers de course. Le travail nous attend maintenant aux portes du Fjordland!

À suivre...