lundi 31 mai 2010

Photogénique

Ce n'est pas surprenant d'apprendre que le mot photogénique provient des mots grecs "photo" et "genus" dès qu'on passe quelques jours en Grèce (pour nous se sera sept semaines). On dirait que les Grecs ont trouvé une façon simple de rendre photogénique ce beau pays aride parsemé d'îles et entouré d'eau : tout bonnement peinturer toute les maisons en blanc avec le tour des fenêtres de différents tons de bleus. Le résultat est (pardonnez moi l'expression) à en tomber sur le cul. Histoire d'ajouter la cerise sur le sunday, ils ont parsemé ici et là de petites églises plus jolies les unes que les autres. Ça donne (presque) le goût de virer Orthodoxte!

lundi 24 mai 2010

Inde : je t'aime un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout...

La majorité des gens avec une constitution normale ont une relation amour-haine avec l'Inde... et je ne fais pas partie de l'exception. On a beau nous y préparer, nous ne sommes jamais réellement prêt pour les émotions que l'on y vivra. On peut, dans la même minute, à la fois détester à mort et adorer ce pays, cette culture, ces rituels...

vendredi 21 mai 2010

Spirituelle Varanasi

Oubliée par le temps, Varanasi semble regarder le Gange depuis des millénaires. Une des plus vieille ville du monde, l'ancienne Benares a un côté mystique et mystérieux. Son labyrinthe d'allées sinueuses, à peine assez large pour y circuler côte à côte, vous mènera (la plupart du temps) vers une ghat. Des dixaines de ghats (espèces d'escaliers de pierres donnant accès à l'eau) bordent le rivage du Gange sur environ 7 km.

samedi 15 mai 2010

India express

C'est sous la chaleur étouffante de Delhi que notre itinéraire indien prend forme, après une soirée d'enfer et une matinée à tenter de s'habituer à la cohabitation des vaches sacrées, monsieurs à moustache et leurs crachats, indiennes aux saris multicolores, innombrables rickshaws, bruit des klaxons incessants, harsèlement des enfants "Give me sweets, give me 10 rupees...". Nous arrivons après plusieurs heures à trouver un train de nuit qui quitte vers le nord-est. Sage décision qui nous est venue tout naturellement en réalisant que, dans le reste de l'Inde à cette période de l'année, la température se maintient entre 45 et 50 degrés celcius et que tout compte fait, c'est irréaliste de simplement espérer vivre une quête spirituelle et ainsi saisir les nuances de ce pays de grands contrastes en moins d'un mois.

dimanche 9 mai 2010

Gorkhaland et le royaume du Sikkim

Situé aux confins du nord de l'Inde, oublié par le temps et les changements, Gorkhaland rêve d'indépendance. Loin d'une indépendance à la Québécoise, les Gorkhas veulent seulement leur propre province dans ce pays Indien, se dissocier du West Bengal auquel ils n'ont de commun qu'une frontière.