lundi 31 mai 2010

Photogénique

Ce n'est pas surprenant d'apprendre que le mot photogénique provient des mots grecs "photo" et "genus" dès qu'on passe quelques jours en Grèce (pour nous se sera sept semaines). On dirait que les Grecs ont trouvé une façon simple de rendre photogénique ce beau pays aride parsemé d'îles et entouré d'eau : tout bonnement peinturer toute les maisons en blanc avec le tour des fenêtres de différents tons de bleus. Le résultat est (pardonnez moi l'expression) à en tomber sur le cul. Histoire d'ajouter la cerise sur le sunday, ils ont parsemé ici et là de petites églises plus jolies les unes que les autres. Ça donne (presque) le goût de virer Orthodoxte!


Quand on en a sa claque de voir de belles petites maisons, on n'a qu'à s'enligner vers quelques empilements de roches millénaires et visiter une ruine datant de Matusalème (avec environ 5000 ans d'histoire, possiblement que Matu était même Grec!). Question de friser (encore) la perfection, les Grecs ont réussi à trouver un site archéologique pas pire pantoute en plein centre-ville d'Athène. Vous pouvez facilement imaginer le calvaire, bien assis sur une terrasse un peu ombragée (il fait quand même 25C en mai) à manger une super salade grecque (tomate, concombre, oignon, féta, huile d'olive... ça rivalise avec notre poutine mais en plus santé) avec vue sur l'Acropole (pour les ignares, c'est un espèce de Mont-Royal, pas d'arbre, couronné d'un tas de roches millénaires appelé le Parthénon) à regarder passer les gens. Quand j'y repense, je m'ennuie (presque) de la gare bondée de New Delhi avec une tonne d'Indiens et 45C à l'ombre.

Mais c'est pas JUSTE cela la photogénique Grèce (les belles petites maisons blanches et bleues, les tas de roches millénaires et les églises Orthodoxtes), il y a aussi les îles paradisiaques! Et histoire de vous écoeurer encore plus (si c'est possible), sur ces belles îles paradisiaque, outre la mer bleue (comme les petites maisons), il y a AUSSI des tas de roches millénaires, des églises Orthodoxtes mignionnes et des petites maisons blanches et bleues avec un ciel parfait et une température agréable de 25-30C. Pas besoin de faire 5h de route pour prendre de belles photos, on n'a qu'à lever le nez de son assiette et en prendre une... après tout, la Grèce, c'est photogénique!
Imprimer cette page

1 commentaire:

  1. Avoir pu, je serais allée vous y rejoindre... Je viens d'ailleurs de finir un livre qui se passait en partie sur l'ile Hydra en grèce et à la lecture, ça avait l'air magnifique... à voir vos photos et à te lire, ça n'est pas une réputation "surfaite" :-)

    Eveline

    RépondreSupprimer