jeudi 26 août 2010

Je reviendrai à Montréal

Manu, Jo, Sandrou et Fred lors d'un toast à la Storehouse de Guinness.
Robert Charlebois l'a chanté, Beau Dommage (Tous les palmiers) aussi et Ariane Moffatt a suivi avec son hit (Je reviens à Montréal). Aujourd'hui, assise à l'aéroport de Dublin, à quelques heures de prendre l'avion du grand retour, je les comprends!


J'ai quitté en me demandant si j'allais revenir un jour ou encore s'il y a un endroit sur terre où il ferait mieux vivre. Après tous ces mois sur la route, ça se confirme pour moi, mon paradis c'est le Québec. Ce voyage autour du globe m'a apporté plus que j'aurais pu me l'imaginer, mais je dois tout de même avouer que, dans l'ensemble, je ne suis pas triste de revenir vers ma belle province. Un an de voyage c'est des milliers de nouvelles données à assimiler, des rencontres à digérer et entretenir, des paysages à arrêter dans le temps, des tonnes de nouveaux projets à concrétiser et des rêves à réaliser... c'est aussi une accumulation de moments nostalgiques!

Je réalise encore plus qu'avant ce que j'apprécie de ma vie montréalaise en repensant à tout ce qui m'a manqué : une bonne bouffe en amoureux dans mon petit nid douillet sur Leclaire, les 4 saisons qui arrivent toujours au bon moment, mes dimanches de synchro avec mes amies sirènes, des petits tapas au Barracas sur Mont-Royal, ma course au coucher de soleil dans le parc Maisonneuve, la plongée entre amis et le son des baleines aux Escoumins, mes emplettes au marché du coin, un brunch familial à Gatineau, une salade aux tendres de poulet au Madison pour la pause lunch, une soirée folle à danser au Latulipe couronnée par une Galvaude à la Banquise, un nowhere en vélo ou en bagnole...   

Il me faut maintenant un petit temps sédentaire pour recharger mes batteries auprès des gens que j'aime. J'aurai éagelment la chance de rencontrer de nouveaux êtres tout neuf qui verront le jour cet automne : les bébés Leclerc-Giguère, Desrochers-McCaskle et Lalonde-Mathieu!

Ne vous méprennez pas, mon goût d'aventure est toujours bien présent et j'ai déjà plusieurs idées folles dans mon coeur de nomade qui ont commencé à germer et qui prendront certainement racine dans les prochains jours, mois, années. Pour les curieux : à suivre...
Imprimer cette page

2 commentaires:

  1. Je lisais les noms de ti-nouveaux tout neufs et je me suis demandée si j'y verrais Marcotte-Mathieu... ça ben l'air que non ! :)

    Eveline

    RépondreSupprimer
  2. Mes chers amis !
    Bon retour dans votre chère province.
    J'ai lu que votre voyage s'était bien terminé et vous voila revenu à Montreal...
    On se sent toujours un peu égaré au retour d'un voyage. On se demande pourquoi on ne range pas son sac à dos au bout de quelques jours comme on avait pris l'habitude de le faire pendant les mois d'errances.
    Une fois le retour digéré, tous les acquis du voyage font surface et on se rend compte à quel point le regard neuf qu'on porte sur les gens et les choses du quotidien est un prolongement du voyage... Peut être meme un voyage en soi...
    Alors bon voyage dans vos retrouvailles avec ceux que vous aimez et jouez bien aux touristes à Montreal !
    Je vous embrasse bien fort.
    Sabine x

    RépondreSupprimer