jeudi 12 août 2010

S'empiffrer à la française!

Bien au delà de la traditionnelle baguette, des décadents fromages ou encore de la sans pareille bouillabaise, la France propose d'innombrables spécialités que j'avais encore à découvrir il y a à peine trois semaines de cela! J'ai certainement pris quelques kilos mais je vous jure que ça en valait le coup.

Kouignettes et Kouingn Amann
Tous les bretons vous le dirons, ne pensez même pas visiter la Bretagne sans goûter à cette overdose de beurre salée et de sucre, littéralement le pet de soeur de nos cousins! À Concarneau, dans la vieille ville, une porte sur deux annoncent les meilleures Kouingn Amann de la région. Ce sont les kouignettes (version miniature) qui ont attiré mon attention. Mon choix s'est arrêté sur chocolat-amandes, miam miam!



Tartare et carpacio de boeuf
Végétariens s'abstenir, ce paragraphe fera allusion à de la viande dans toute sa splendeur! Notre bonne amie Sabine, bordelaise de naissance mais parisienne d'adoption, connait les meilleures adresses gloutones de Paris et elle s'est fait un plaisir de partager avec nous ses coups de coeur de la ville lumière. C'est le 14 juillet (Fête nationale) que nous avons dégusté nos premiers plats de viande crue avec vue sur la Tour Eiffel et je dois avouer que j'ai été loin d'être déçue.

Tartiflette
Notre pote Pascal nous avait promis une tartiflette de son cru, mais n'ayant pas eu la chance de le recroiser en territoire français, c'est au resto Vin, pain et fromage, dans le Marais parisien, que nous avons apprécié chaque bouchée de ce paradis pour les papilles : lardons, patates et oignons baignants dans une sauce au roblochon, le tout gratiné... 20 secondes dans la bouche, 20 ans dans les fesses! Serait-ce l'ancêtre de la poutine?

Croque-madame
Vous connaissez certainement son mari, mais saviez-vous que le croque-madame est en fait un croque-monsieur chapeauté d'un oeuf au plat? C'est dans le quartier Montmartre, au Café des 2 moulins, (le resto où travaillait Amélie dans son Fabuleux destin) que j'ai pu apprécier cette version originale d'un sandwich deluxe.

Cassoulet
Qui aurait cru que le repas culte de la Cité de Carcassonne serait de simple fèves au lard (sans melasse ni sirop et sans trop de saveur)? Par chance, le tout était agrémenté d'une saucisse européenne et de magret de canard! Comme quoi la gastromie française à elle aussi ses imperfections.

Chichis fregi
C'est lors de notre visite à l'Estaque de Marseille que Marion nous a initié aux plaisirs sucrés bien de chez elle. Sur la rue bordant le port, des files de locaux à l'accent chantant attendent leur tour pour commander quelques Chichis, version phallique de notre queue de castor.

C'est maintenant l'heure de troquer le vin rouge et le Pastis contre un p'tit Scotch ou une Guiness pour arroser un Fish n'chips dans les pubs d'Écosse et d'Irlande!
Imprimer cette page

1 commentaire:

  1. MMMmmmmm!
    Je vois que vous en avez bien profité! miam miam miam!
    Bonne Écosse!
    xxx

    RépondreSupprimer